Les zones réglementées

Quelque soit le trek choisi dans le listing de notre site ou votre trek à la demande, notre devis comprend le prix de tous les permis nécessaires pour effectuer ce dit trek.

 

A titre information

 

Depuis le 1er janvier 2008, tout visiteur étranger voulant se rendre en trek dans une des régions du Népal doit être en possession pour un trek :

 

A. Du permis TIMS « Trekkeur’s Information Management System ». L’attribution de cette carte permet lors de son enregistrement de rentrer dans une base de données : les dates de votre trek, votre itinéraire : facilitant ainsi les recherches, sauvetage en cas d’accident, catastrophes naturelles ou autres. Coût 20$, si vous partez en individuel ; 10$ par personne en passant par une agence. Un trek traversant deux régions, requiert deux (2) permis. Vous ne pouvez dépasser un mois ½ de trek sauf autorisation spéciale.

 

B. Accès aux parcs nationaux : Le pays compte une vingtaine d’espaces protégés « National parks, wildlife reserves et conservation aeras » dont l’entrée est payante. La plupart des trek se situent dans ces zones ou les traverses. 3000 roupies pour le Langtang National Park ou Everest ; même prix pour le Makalu Barun National Park (est Everest). 3000 roupies pour l’Annapurna conservation area ou le Manaslu conservation area en plus du permis pour ce dernier.

 

C. Régions nécessitant un permis de trek spécial. – Le KanchenJunga à l’extrême nord du pays. 10$ par personne par semaine. – Le Manaslu 70$ par personne par semaine en haute semaine, 50$ par personne par semaine – Le Haut Mustang 50$ par jour par personne.

– Pour effectuer des ascensions comme par exemple « Island Peak » fait l’objet d’un permis particulier s’élevant à 350$ jusqu’à 4 personnes , puis 50$ par personne supplémentaire.

Etc………..voir site consulat Népal.

Se balader sans permis n’est pas conseillé……….