Haut mustang

Lower-mustangRéf. RIRA 1 DHM :

 

Le légendaire royaume du Mustang : Vision complète de l’ancien royaume de LO avec ses derniers villages aux portes du Tibet, situé dans le Nord Est derrière une barrière montagneuse himalayenne. Plein de petits monastères au milieu de roches ciselées ou cheminées de fées. De confession et majoritairement bouddhiste sous influence culturelle tibétaine. Ce trek au cœur du royaume du Mustang saura vous surprendre pat ses paysages composés de terres arides et désertiques ceinturés par des sommets enneigés des Annapurna et du Dhaulagiri de plus de 8000m. Votre acclimatation sera très progressive.

Les points forts durant votre séjour

Découverte du Mustang avec ses célèbres lieux : Tsarang, Lo Manthang; moins connus Lori Gompa, lo Geharet petits village situés au nord de la capital. Altitude maximum : 4100m. Peu de monde visite ce beau territoire protégé, longtemps interdit. Paysages grandioses avec ses villages authentiques. La mousson d’été a peu d’impact.

Déroulement de votre séjour

Prix :
Niveau : Facile
Périodes favorables : Mars - Avril / Sept - Nov
Durée du séjour : 19 jours
Hébergements : Hôtels, lodges
Activités : Tourisme / trekking
Taille du groupe : A partir deux personnes
Portage : Vos affaires de la journée
Point culminant de la randonnée : 3800 m
Départ / retour du trek : katmandou

Carte du trek

Iitinéraire

Jour 01 : Arrivée par votre vol international à l’aéroport Katmandou (Tribhuvan). Accueil par le représentant de notre agence, transfert et installation à votre hôtel. Altitude 1334 m.
Jour 02 :

Visite guidée et commentée par un guide culturel des principaux sites historiques de KTM à savoir :

Pashupatinath « gardien du Népal », est le plus sacré des sanctuaires de Shiva (dieu de la Vie et de la Mort) sur la rivière Bagmati (lieu de crémation). Multitudes de petits temples avec leurs Sadous, éparpillés dans une forêt où vit une importante population de singes.

Le grand stupa bouddhiste Bouddhanath est le plus grand du monde. Sa tour carrée, dont chaque face, porte striés de rouge, les immenses yeux divins (éternels) fixant chaque point cardinaux. Ambiance certaine au milieu des vapeurs d’encens, chants et prières tibétaines.

Nous terminerons notre visite en montant un immense escalier de cinq cents marches bordé de sculptures d’animaux apocalyptiques qui nous conduit au vaste ensemble de Swayambhunath l’un des stupas les plus anciens de la vallée de KTM implanté sur le sommet d’une colline. Enchevêtrement de temples et de sanctuaires des deux religions.

Jour 03 : Déplacement en bus touriste jusqu'à Pokhara -950m, nuit dans un hôtel près de Fewa lake. Durée du trajet : 6 heures environ.
Jour 04 :

A: Pokhara – Jomsom (2750m). Vol d’environ 30 mn toujours en début de matinée (Twin-Otter 20 places) à cause du vent violent qui balaie la vallée. Par temps clair, vues fantastiques, survolons les gorges de la Kali Gandaki , flanqué de chaque côté par les géants de l'Himalaya : L'Annapurna 1 (8091m) et le Dhaulagiri (8167m).

 

Depuis le 1er septembre 2013, sur tous les vols dits « de montagne », le poids total autorisé pour les bagages est de 15 kg/ personne, soit : 10 kilos en soute auxquels s’ajoutent 5 kilos pour le bagage cabine. Aussi, soyez attentif à bien respecter cette répartition et à bien suivre nos directives : ayez vos chaussures de trekking aux pieds et enfilez votre veste la plus chaude et la plus lourde sur vous. Tout surpoids éventuel devra être réparti dans un sac collectif acheminé sur un autre vol (frais à votre charge), ce qui en cas de dégradation météo, peut poser problèmes, le vol suivant pouvant dans certains cas arriver plusieurs jours après !

 

B : Jomsom – kagbeni (2850m). 3 à 4 heures de marche environ. Début du trek. Traversée de Jomson, passage d’une passerelle pour franchir le Kali Gandaki que nous longerons parfois en hauteur, parfois dans son lit (la piste subit les aléas des saisons). Large vallée faisant découvrir les couleurs particulières des roches du Mustang. Tout au long de la rivière Kali Gandaki, vous apercevrez de nombreux monastère tibétains. On croise beaucoup de trekkers qui descendent du Thorong courbant l’échine : affrontant le vent violent venant du Sud soulève des tourbillons de sable, les véhicules n’arrangeant pas les choses : Très désagréable après l’air raréfié mais pur qu’ils ont respiré là-haut au moment où ils tutoyaient les cimes. Kagbeni, étonnant village-forteresse médiéval (belles ruelles et monastère que vous pourrez visiter), situé à la confluence des rivières Jhong Kola et Kali Kola, marque l'entrée du Mustang (venant du tibétain : Mun Tang signifiant pleine fertile). Depuis le toit de la gompa, belle vue sur le Thorong La. Dans le village, remarquer les chortens aux formes particulières et les « demons catchers » cloués au-dessus de nombreuses portes destinés à éloigner les démons. On trouve aussi des « mémés » qui sont des sculptures murales représentant un grand-père (… !), sa partie virile dressé, qui est considéré comme un « protecteur de porte » (dieu local).

Jour 05 : Kagbeni - Chele (3075m). 6 heures 30 de marche environ. Magnifique levé du soleil sur les faces Nord du Nilgiri et Tilicho Peak. Passage au check-post pour validation du permis spécial (entrons dans le Mustang). Suivons la rive gauche de la Kali Gandaki, passons le village de Tingaon (2915m), dans lequel arrive le sentier venant du Haut Dolpo, poursuite du chemin sur la piste en montée ; confluence du Kali Gandaki avec la Chilompa Kola (panorama remarquable), débouchons sur un plateau désertique. Découverte des premiers chortens noirs blanc et rouges. Raide montée jusqu’à Tangle (3100m), véritable labyrinthe de ruelles. Si le cœur vous en dit sur les conseils de votre guide en un petit ¼ d’heure, vous pouvez atteindre un tertre coiffé de choertens rouges avec vue plongeante sur le village entouré de cultures et vergers. Traversée de Chuksang (regroupement de trois villages dominé par un château avec ses orgues rouges). Longeons le cours d’eau sous d’impressionnants falaises ocres, jusqu’à l’entrée d’une gorge étroite. Rive gauche au niveau du pont, des cavités ont été creusées dans la paroi pour servir d’hébergement à des écritures afin de protéger les voyageurs. Traversée du pont pour attaquer la montée en lacets jusqu’au lieu de notre ébergement ancien point de contrôle de la vallée.

Dénivelé : +930m/-250m

Jour 06 : Chele – Syangmochen ou Syangboche – Ghiling ou Geling (3570m). 5 heures de marche environ. Vous êtes dans le haut Mustang, chez les Lobas (l’influence tibétaine : peintures sur les murs des maisons, sensées éloigner les mauvais esprits). Direction Samar par un sentier raide taillé dans la roche au dessus d’une gorge, passage du col de Chele La (3600m), descente sur Samar bordé de peupliers. Dans un virage à l’entrée de ce village sont érigés trois chortens aux couleurs du Mustang : rouge (la divinité de la connaissance), blanc (la compassion) et le bleu/noir (la déesse qui combat les démons). Ces chortens assurent pour les villageois une protection contre les démons des 3 mondes : Le souterrain (Lu), la terre (Tsen) et le ciel (Lha) ; traversée de ce village (passage obligé des caravanes). Monter sur le tertre au-dessus des chortens, vue étendue sur le Nilgri, le Tiliccho Peak, le glacier de Dôme et le Roc Noir appartenant à la crête Est Annapurna1, Le Khatung Kang, le Thorong, le Yakwa Kang sur la gauche le Domar Himal. Passage par la gorge et Ranchung Cave (fond du canyon), remontée sur un plateau gazonné avec sa Kharka, passage des cols : Le Bhena La (3800 m) et le Yamdo La (3850 m) fortes montées où flotte au vent les taluchos (panorama de légende) sous l’œil de nombreux vautours et gypaètes virevoltants. Petit détour (grotte sacrée où la nature a sculpté un immense chorten dans la roche). Remontée et traversée de Syangmochen (3800m). Vue sur d’immenses plateaux veinés de profonds canyons qui se perdent à l’infini. Traversée de Chhyungkar, en face duquel démarre le sentier pour se rendre à Ghiling (murs de manis et chortens à l’entrée), dominé par un fort, un palais et deux monastères.

Dénivelé : +1060m/-525m

Jour 07 :

Ghiling ou Geling – Tsarang (Charang) ancienne capitale du royaume (3560m). 6 à 7 heures de marche environ. Remonter de la vallée jusqu'au village de Chunkar (3750m) et son beau "stupa", montée raide du col Nyi(a) La (4020m) : passage devant la grotte de Rangbyung ; poursuite jusqu’au du col le Ghami ou Chemi La (3765m), arrivée à Ghami (3510m), joli village au milieu d’une oasis de verdure. Nous longeons un immense mur de pierres gravées (mani), remontée d’une autre vallée désertique vers le Nord, surplombée par de belles falaises érodées. Notre chemin croise plusieurs "stupas" avant d'arriver au village de Dakmar (3800m). Montée au col de Mulla Blanjyang (Mu) La (4170m) descente vers l'un des plus anciens monastères "tibétains" du Népal : Ghar Gompa de la secte "Ningma" (non réformée) "Ecole rouge" appelés "bonnets rouges" en raison de la couleur du bonnet. Ce monastère aurait été fondé à la même époque que celui de Samye, le plus ancien monastère du Tibet…admiration des statues et fresques. Longue descente traversée de Lo Gekar ou Saukre (3825) et son monastère du XIe siècle) puis Marang pour arriver enfin à Tsarang au milieu des champs de moutarde, d’orge ou de sarrasin. Construit à flanc de montagne. le palais et le monastère (belles statues et peintures de Boudha) sont adossés à un précipice au dessus des gorges de la kadi Gandaki.

Dénivelé : 650+m/-450m

Jour 08 :

Tsarang – Lo Manthang (3800m). 5 heures de marche environ. Passage devant des chortens de couleur jaune. Descente en direction de la rivière (3480m), passage d’un pont. Sur ce chemin on passe à proximité d’un superbe chorten possédant de vieilles peintures à l’intérieur. Longeons à distance le canyon côté rive droite et ses habitations troglodytes. Montée jusqu’au plateau le Sungda la (3910m) pour atteindre le col du Lo la dominant la large cuvette où est érigée la capital du Mustang. Descente par une large piste, traversée de la rivière puis montée jusqu’au pied des remparts de la vieille ville. Découverte de l’ancien mythique royaume de LO.

Dénivelé : +950m/-600m
Jour 09 : Lo Manthang capitale du Mustang (visite). Ville carrefour entre la Chine et l’Inde. Possibilité de visiter la ville fortifiée et ses alentours. La ville est ceinte de murs blancs. Quatre monastères Chode gompa, Jampa gompa (quartier religieux), le Champas Lakhang construit vers 1420 et Thupchen gompa de couleur rouge bâti à la même époque supporté par de gros piliers en bois peuvent être visités. Le musée hébergé dans l’enceinte de Chode gompa recèlent de multiples merveilles et entre autres des peintures originelles datant du XIIIe siècle. Découverte des ruelles et ses nombreux chortens. Vous pourrez aussi regarder de l’extérieur le palais royal dans lequel réside en permanence le roi du Mustang (même déchu au moment de l’abolition de la monarchie au Népal en 2008, il est encore respecté par les Lopa, les habitants du Mustang). Peut-être aurez-vous même l’occasion d’être reçu au palais royal dans l’après-midi lors d’une audience collective moyennant une petite contribution. Quelques boutiques de souvenirs, toutes situées sur la place centrale du village devant le palais royal, proposent à la vente de pures merveilles en provenance du Mustang ou du Tibet (la frontière est à 20 kms).   Dans l’après-midi, vous pourrez aller vous promener à cheval (moyennant participation financière) ou à pieds) autour de Lo Manthang : en suivant la clôture Est des jardins en partant des chortens hors les murs et descendez au Sud jusqu’aux ruines du vieux fortin, revenir par le côté Ouest (vous apprécierez sûrement la couleur des roches et le fameux « cône glacé » et aller jusqu’à Chlosar (habitation troglodyte) à cheval.
Jour 10 : Journée de repos à Lo Manthang. Est une ville prospère abritant une communauté tibétaine très soudée (les Lobas). Avant que le commerce ne soit interrompu avec le Tibet, toutes les caravanes de sel et de laine transitaient par cette localité. Vous rayonnez autour de Lo Manthang : Visites des villages environnants : Tingkhar (la résidence d'été du Raja de Lo), Kymaling, Gharphu, Nyphu... Et diverses gompas situées dans des sites tous aussi spectaculaires. Vous êtes sur l'ancienne route principale de commerce avec Lhasa, comme en attestent les multiples ruines de châteaux.
Jour 11 : Lo Manthang - Dhakmar (3820m). 5 heures marche environ. Longue descente dans un paysage toujours aussi grandiose. Passons la plaine des prières et de ses chortens. Vous apercevrez dans les falaises de petites ouvertures de grottes inaccessibles (datant probablement anciens rites funéraires.
Jour 12 : Dhakmar - Syangboche (3800m). 5 heures de marche environ. Sentier principal des pèlerins. Descente de la route principale avec vue extraordinaire sur les falaises rouges (du sang de la démone). Franchissement de la rivière via un pont, marche en bordure de champs. Prendre un chemin en direction Ghemi où l’on domine la vallée agraire. Descente au village (orienté vers l’agriculture), quelques monuments religieux avec sa place centrale source de vie. La légende raconte que la démone Balmo, éviscérée par Guru Rimpoche (VIIIème) y aurait laissée ses intestins : Aujourd’hui le plus long Mani Dong (mur à prières) du Mustang. Vue sur les pics glacés du Domodar Himal. Dernière vue panoramique sur les falaises rouges de Dhakmar et grises de Ghemi. Montée progressive pour atteindre le col de Hyu La (4010m). Traversées les villages de Jhaite, Chunggar, Tamagaon pour arriver à notre village étape.
Jour 13 :

Syangboche - Chhuksang (2980m). 5 à 6 heures de marche environ. A la sortie du village, chemin à droite grimpant jusqu’au col de Bhena la (3860m) : Belle vue sur la chaîne himalayenne. Descente abrupte jusqu’à Samar. Passages au Dugong La puis au Taklam La. Chemin sableux taillé à même la falaise, profond canyon. Passage sur passerelle métallique, suivons le bord de la moraine pour arriver en haut du village de Chele, descente d’une ruelle poussiéreuse, sentier en zigzag jusqu’au lit du Kali Gandaki. Franchissement d’un double pont métallique (des écritures saintes sont déposées dans les cavernes alignées au dessus de ce passage). Longer la rivière de galets, traversées de Chhomnang et de la rivière Narsim Khoma débouché dans le vallon de Tenang, remontée jusqu’à Chuksang.

Dénivelé : +1000m/-1000m

 

Nota: en cas de mauvais temps, l’étape Chhuksang-Jomsom peut se couvrir en une seule étape afin de ne pas manquer le vol Jomsom-Pokara. Dans ce cas, descente directe depuis Chhuksang / Kagbeni / Jomsom sans franchir hélas le Gyu La.

Jour 14 :

Chhuksang - Muktinath [3800 m]. 6 heures marche environ. Assez longue journée. Remontée de la rivière Narsing Khola, jusqu’aux premières maisons de Tetang (3080m) hameau fortifié aux allures de bout du monde, passage devant un triple chorten, le chemin abouti sur un petit plateau au milieu duquel sur trouve un lac où reflète les montagnes environnantes. Un sentier abrupte continue (dernière vous, se dessine l’impressionnante muraille de la Sigarko Tangk Darda) pour aboutir sur un plateau d’altitude avec une vue sur le Dhaulagiri (8168m). Faux plats montants (sous falaises trouées), zone de petit schiste noir jade. Montée régulière jusqu’au col de Gyu La (4070m) dite zone de Nirvana dans un décor extraordinaire de parois rocheuses. En haut de col, vue sur le Roc Noir, le glacier de Dôme, le Thorong Peak. Un panneau nous indique que l’on sort de « Upper Mustang ». Descente sur un plateau à herbe maigre. Passage du village de Chocklar à travers ses ruelles restées en état depuis des siècles. Laisser sur la gauche la piste du Thorng La, pour ce diriger sur Muktinath (il paraît que tous les chagrins que vous ressentez en arrivant dans cette cité en nid d’aigles, sont effacés quand vous en repartez).

Dénivelé : +1200m/-450m

 

Visite de Muktinath suivant votre ressenti ou le lendemain matin des sanctuaires hindous (célère pour son pèlerinage : temple Vishnu où coule une source sacrée et ses 108 fontaines) et bouddhistes (temple Jollo Muki). Ces lieux ont été choisi près d’une faille qui laisse échapper un gaz naturel inflammable qui alimente une flamme sacrée (réunis de manière naturelle les 4 éléments : terre, air, eau, terre et feu). Vue imprenable sur le massif Dhaulagiri .

Jour 15 : Muktinath – Jomsom. Durée du parcours 6 heures environ. Descente continue le long d’une crête dans un paysage désertique. Traversée de Jharkot village fortifié perché sur son éperon faisant corps avec la montagne, puis le village de Kagebeni. un petit col à 3900 m avant de redescendre par des chemins de bergers sur le village de Lupra. La pente s’intensifie, séries de lacets serrés, descente vers la rivière. Suivons le large sillon de galets contre le vent violent soufflant tous les jours sans exception dés la fin de la matinée. Fin de ce magnifique trek rempli de mystère. Arrivée dans Jomson : Repos final bien mérité.
Jour 16 :

Jomsom - Pokhara. Durée du vol 30 mn. Se fait le matin pour éviter les turbulences. Slalom entre les falaises, survol de la vallée de la Kali Gandaki. Installation à l’hôtel, après midi libre.

 

A titre information : Pokhara situé sur les contreforts de l’Himalaya. Charmante petite ville située à 900 mètres d’altitude au bord du lac Phewa, vous pourrez, si le cœur vous en dit effectuer la petite traversée en barque (doonga) pour découvrir un petit temple hindouiste. Delà profiter des vues magnifiques sur les Annapurna qui, selon l’heure et la lumière, les magnifiques sommets se reflètent dans les eaux limpides du lac. Vous pourrez visiter : Temple de Bindyabasini , la grotte, la cascade de Devi alimentée par le Pardi Khola qui se jette dans un gouffre puis disparait dans la terre. Shopping dans le Bazar.

Jour 17 : Début matinée départ de Pokhara en bus touristique pour KTM. Installation à l’hôtel. Après midi libre.
Jour 18 : Journée libre KTM ou pouvant servir de journée d’appoint en cas de problème météo sur les vols intérieurs Pokara / Jomson ou vice versa.
Jour 19 : En fonction des horaires de votre vol, transfert le matin ou l’après midi à l’aéroport, puis vol retour vers votre pays.

Le tarif comprend

base camp treks Transfert Aéroport / Hôtel (Aller et retour).
base camp treks Le vol intérieur Pokhara/Jomsom (Aller et retour) ; les taxes domestiques d’aéroport ; le transfert retour lodge/ Aéroport (Aller et retour).
base camp treks 5 nuits dans un hôtel 2 étoiles à KTM avec petit déjeuner.
base camp treks Le permis du Mustang (Spécial), le nouveau permis de Trekker’s Information Management System (TIMS) qui permet d’accéder, en sécurité, aux régions de trekking.
base camp treks La pension complète pendant toute la durée du trek.
base camp treks L’hébergement en lodge chambre double.
base camp treks L’encadrement par un guide professionnel francophone, accompagné de son équipe {adjoint(s) guide(s) et porteurs (un porteur pour 2 personnes), leur assurance.
base camp treks Les visites commentées par un guide culturel des principaux lieux de KTM.
base camp treks Tous les moyens de transport pendant votre séjour.

Le tarif ne comprend pas

base camp treks Toutes les boissons, avant, pendant,  après les repas (excepté 3 boissons chaudes : thé, café par jour, jus de citron concentré).
base camp treks Tous les repas pris à KTM et Pokhara, sauf les petits déjeuners.
base camp treks Bien entendu vos visas d’entrée en territoire népalais, vos assurances indispensables.
base camp treks Les visites de lieu(x) en option.
base camp treks Les pourboires d’usage laissés à votre discrétion.

Note

Dans le cas d’imprévus obligeant un arrêt  momentané ou spontané du trek  (voir : Termes et  conditions / Imprévus) le guide ou notre société auront seuls pouvoir de décision, votre aide et participation nous sera nécessaire, soyez prêt à accepter les risques susceptibles d’en découler. Le guide accompagnateur pourra l’annuler ou le réduire, proposera les solutions les plus adaptées à la situation. Etudiera la situation présente, prendra toutes les dispositions utiles et nécessaires pour tenter de poursuivre le trek ou vous ramener à KTM en veillant avant tout à votre  sécurité. Si les conditions (météorologiques et techniques) le permettent, il vous proposera un nouvel itinéraire adapté. En cas d’accident ou maladie d’un trekkeur, sa mission première sera d’abord le secourir et assurer son évacuation (selon les clauses de votre contrat d’assurance),  avant toute poursuite de ce trek. Tout refus de suivre les décisions et consignes prises dans ce cadre n’engagerait que la responsabilité du participant ; tous les frais consécutifs à une initiative personnelle imprudente ou non décidée par l’ensemble des participants seraient à la charge du participant. Pour quelque cause que ce soit, il est fortement déconseillé de quitter le groupe constitué.

Informations supplémentaires

Si avez besoin d'informations supplémentaires, complémentaires ou de questions spécifiques à nous poser concernant ce trek : n'hésitez pas à nous contacter par e-mail ou par téléphone:            + 977 1 48 12 568      , un consultant vous répondra par retour.