Festival

Les traditions sont présentes en permanence dans la rue. Le Népal est certainement le pays où festivals et fêtes occupent la première place dans la vie de chacun. Ses habitants les considèrent comme relais évident entre la vie sur terre et les paradis célestes.

 

Un festival est toujours un événement au Népal où le peuple exprime sa joie en participant intensément. Chaque festival a un certain but : apporter de la pluie, obtenir une bonne moisson ou récolte, honorer une mère ou un père, éviter des catastrophes ou nourrir son âme avec quelque chose de spirituel.

 

Les festivals religieuses suivent le calendrier lunaire, sont fixées aussi par les astrologues. Sont célébrés de la même façon depuis des centaines d’années. Les fêtes nationales ont lieu à des dates fixes. On ne dénombre pas moins de 50 festivals par an.

 

Principaux festivals :

 

Saraswoti Puja : est le jour d’anniversaire de Sarasvati la Déesse de l’apprentissage. Cela se passe en janvier. Ce jour là, on apprend à lire aux enfants  et à écrire, les gens écrivent sur des pierres avec des craies et des stylos. Etudiants et intellectuelles  vénèrent leurs livres et espère des faveurs dans leur études.

 

Lhosar : C’est le nouvel an pour les tibétains et les Sherpas du Népal qui tombe en février. Les monastères bouddhistes sont décorés avec des drapeaux  de prières colorés avec l’œil népalais. Les gens dansent les danses traditionnelles et accueillent la nouvelle année avec des festins et des rassemblements familiaux.

 

Shivaratri : ou la nuit du seigneur Shiva entre février et mars, est l’un des grands festivals du Népal. Shiva est le dieu le plus vénéré de la religion hindouiste, il est considéré comme le gardien et protecteur de tout ce qui existe dans le royaume himalayen. Plus de 100 000 fidèles venant de l’Inde et du sud de l’Asie se retrouvent au temple de Pashupatinah à KTM un des lieux les plus sacrés.

 

Buddha Jayanti : Anniversaire de la naissance de Bouddha célébré tous les ans au mois de Mai. Les gens se retrouve à Swayambhunath et Boudhanth pour lui rendre hommage, visiter l’endroit où il naquit à Lumbini, chanter des prières et allumer des lanternes jaunes.

 

Gai Jatra « festival des vaches » : célébré tous les ans en août ou septembre. Un des festivals les plus populaires. Plein d’humour, de satire, de comédie et de pointes de tristesse en même temps.

 

Vaches sacrées : Vous en verrez quelques unes errer dans les rues de KTM. En réalités, elles appartiennent à des paysans qui viennent les chercher le soir. Elles sont nourries par tout le monde. Quand elles sont vieilles, leurs propriétaires les laissent vagabonder en tout liberté.

 

Indra Jatra : (Dieu de la pluie / roi du ciel) : Fêtés par les bouddhistes et hindouistes en août ou sept (chants, danses masquées). Le premier jour du festival, le char de Kumari ,  Déesse vivante est déplacé avec une grande fanfare dans les rues de KTM.

 

Tihar : Ce festival des lumières tombe en octobre ou novembre, dure 5 jours ; 2éme plus grand après Dashain la population vénère Laxmi la déesse de la prospérité. Toutes les maisons sont nettoyées et décorées, brillants de mille éclats.

 

Dashain : Fin septembre début octobre dure 15jours. Fêté par toutes les castres dans tout le pays. La déesse Durja est vénérée avec d’innombrables rites, abondantes offrandes et sacrifices animaux. Krishna Janmastami : Anniversaire naissance de Sri Krishna, considéré comme la 8éme réincarnation de Vishunu se passe en août ou septembre.

 

Teej : C’est le jour des femmes mariées qui célèbrent leurs maris. Ce festival à lieu en août ou septembre. Les femmes revêtent leurs magnifiques saris rouges.