Nepal Society Treks and Expeditions Pvt. Ldt. > Everest > La haute route de l’ Everest

Les points forts durant votre séjour

Ambiance haute montagne, véritable route faisant découvrir l’ensemble du pays sherpa. Circuit engagé. 3 cols d’envergure à plus de 5000 mètres dans la traversée du haut Khumbu. Passage au camp de base de l’Everest. 3 belvédères époustouflants : Gokyo Ri (5360m), Kalapathar (5550m), Chhukung (5550m).



Déroulement de votre séjour

Prix : Sur demande
Niveau : Difficile
Périodes favorables : Mars - Mai / Sept - Nov
Durée du séjour : 20 jours
Hébergements : Hôtels, lodges
Activités : Tourisme / trekking
Taille du groupe : A partir de deux personnes
Portage : Vos affaires de la journée
Point culminant de la randonnée : 5550 m
Départ / retour du trek : KTM / Lukla

Carte du trek

View Larger Map

Iitinéraire

Jour 01 : Arrivée par votre vol international à l’aéroport Katmandou (Tribhuvan). Accueil par le représentant de notre agence, transfert et installation à votre hôtel. Altitude 1334 m.
Jour 02 :

Katmandou – Lukla ( 2840m) – Phakding (2610m) : Décollage en début de matinée. Le hall d’enregistrement présente une ambiance particulière (rigueur administrative, excitation…..) vol époustouflant le long de l’Himalaya (multitudes de sommets enneigés et collines sculptées de terrasses) à bord d’un petit avion à hélices (40 minutes) pour un atterrissage sur le petit aérodrome légèrement en pente de Lukla (ne peut s’effectuer que par bonnes conditions météorologiques).. Connaissance des porteurs, premier pas du trek, 3 heures 30 de marche environ. Descente puis remontée douce vers Phakding, en longeant la Dudh Kosi.

Jour 03 : Phakding – Namché Bazar (3440m) : 6 heures de marche environ. Remontons la vallée le long du torrent Dush Kosi, changeons de rive de temps à autre, la montée se fait par à-coup jusqu’au village de Monjo. Nous entrons dans le parc national de Sagarmatha. Sentier taillé dans la roche, bordé de quelques cultures. Raide montée, à mi-chemin vers 3100 mètres, un arrêt s’impose : face à nous l’Everest (88 m).qui mène au village capital du Khumbu. Dénivelé + 830m.
Jour 04 : Journée d’acclimatisation : Namché Bazar capital du pays sherpa, nombreux petits commerces. 2 heures A/R de promenade environ pour se rendre et Visiter le village de Khumjung (3780m) construit sur une petite étendue plate, possède plusieurs maisons de types tibétaines et un petit monastère (renfermerait un scalp de yéti) du 16éme siècle. Faites tourner ses moulins à prières en récitant le fameux : Om Mani Padme Hum. Sir Edmond Hilla 1er vainqueur de l’Everest a fait construire une école pour remercier les sherpas qui l’on aidé à réaliser cet exploit. D’autres visites possibles, si vous vous sentez en forme.
Jour 05 : Namché Bazar – Thame (3860m) : 5 heures de marche environ. Par le chemin remontons la vallée de Bothe Khosi, traversons des forêts de pins et de rhododendrons, passons par de nombreux petits villages. Faune importante (ours, daims, faisans, thars et ghorals (bouquetins), faisans, vautours, aigles et faucons). Après avoir traversé le torrent très encaissé, tourbillonnant, bouillonnant. Montée longue et régulière.
Jour 06 : Thame - Langden (4375m) : 6 heures de marche environ. Direction Nangpa La et le Tibet par élévation régulière sur rive gauche, dans des alpages ponctués de petits villages habités au printemps et été. Taranga est selon la légende, le village du Yéti. Les pommes de terre y sont délicieuses. Au dessus de Marulung, végétation et habitations se font de plus en plus rares. Ce chemin pouvant être fréquenté par des caravanes de yacks menés par des commerçants tibétains, faisant commerce entre le Khumbu (peu parfois être fermé). Après avoir traversé la Bothe Khosi, nous montons jusqu’au village étape, blotti au pied de son monastère. Panorama sur le Cho Oyu et de nombreux sommets.
Jour 07 : Langden « par col Renjo La (5340m) » Gokyo (4790m) : 6 heures de marche environ. Bien acclimaté, vous pouvez aborder cette longue et belle journée. Partons tôt le matin afin de profiter du lever du soleil. La montée se fait par une succession de raidillons et passage de petits plateaux. Vers 4500m zone sablonneuse. Quelques petits lacs. Univers végétal et minéral très sauvage. Empruntons un escalier pour gravir cette dernière partie du col, pouvant être délicate en cas de neige. Au sommet de ce col flotte les lungka drapeaux à prières ( bleu = ciel ou voûte céleste) ; blanc = l’air, les nuages ; Rouge = le feu, vert = l’eau , le bois ; jaune parfois orange = le terre). Vue sur l’enfilade des plus hauts sommets du monde qui s’étendent vers l’est (Everest, le Lhostes, Makalu, Pumori…..) est fantastique, exceptionnelle. La paroi sud du Cho Oyu est toute proche. Descente raide sur le glacier de Gokyo, qu’il faut traverser avant de rejoindre les berges du lac du même nom que l’on contourne.
Jour 08 : Gokyo – Par « Gokyo Ri ou Peak/Sommet » (5360m) » - Thangna ou Dragnay (4700m) : 7heures 30 de marche environ. Départ tôt le matin, traversée d’un torrent à gué à la limite nord du lac. Le sentier est raide, rocailleux, serpentant à flanc de montagne, puis s’amincit. La pente s’accentue, vers le sommet plus de sentier : amoncellement de grosses roches granitiques. Le sommet apparait soudain ; un monde de titan s’offre à vos yeux sur 360°, vue époustouflante : Le Cho Oyu (8153m) ; le Gyachung (7927m), le Changtse (7753m), l’Everest, Le Hoste, le Malaku (8463m) découpe le ciel. Vous verrez probablement l’Himalaya s’éveiller lentement, les sommets s’allumant les uns après les autres révélant tour à tour leurs couleurs de feu dans un scintillement éclatant. Après ce moment d’extase nous redescendons sur Gokyo. En cours de chemin, vue plongeante sur le lac de Gokyo et sur le glacier Ngojumbu s’étirant sur des kilomètres (le plus long de la chaîne himalayenne). A Gokyo prenons le chemin qui nous conduit à travers la longue terminale du glacier de Ngozzumpa à flanc de montagne.
Jour 09 :

Thangna ou Dragnang - « par Col Chola Pass ( 5330m) » - Drobhlha ou Dzonglha (4830m) : Journée difficile. Terrain vallonné comportant des pentes herbeuses pas très longues nous conduisent à Nyuimagava (5041m), puis un sentier raide constitué de blocs de rochers nous permet d’atteindre le col sur des d’éboulis, incroyable paysage lunaire. Evoluons dans un paysage chaotique de glace, de roches et neige. (Le passage d’un col est toujours un moment agréable, ayant des vues imprenables sur la prochaine vallée : récompense après une raide montée). Traversée d’un glacier côté Est (un piolet peut s’avérér nécessaire pour négocier le petit ice fall au pied du glacier) autour d’un superbe paysage : l’on pourra apercevoir des crevasses, des petits lacs gris verdâtres. Parfois nous pouvons entendre les doux crépitements du glacier (soyez rassuré). Une sorte de gigantesque rampe rocheuse (descente facile) permet de rejoindre la moraine puis le hameau de Dzonglha.

NB : Le passage du col ne peut s’effectuer que par beau temps et sans chute de neige fraîche. Le guide est seul responsable : il n’est pas fait que pour montrer le chemin, il doit savoir prendre les bonnes décisions.

Jour 10 : Drobhlha ou Dzonglha – Lobuché (4910m) : 4 heures de marche environ. Marche à flanc de montagne le long d’une moraine. Vue magnifique sur la face nord du Cholaste, Nuptse, ……..
Jour 11 : Lobuché - Gorakshep (5140m) - Par « CBE ou camp base Everest (5340m) » Retour à Gorakshep (5140m). 7 heures de marche environ. 7 heures 30 de marche environ. Le chemin longe les vallées d’ablation et franchit les moraines du glacier pour arriver à Garakshep. Cheminement chaotique dans les moraines pour gagner le camp de base de l’Everest au pied de la combe ouest redoutable « Ice face ». Découvrons ce village de tentes multicolores peut confortable, point de départ du plus haut sommet. Beaucoup d’entre nous se poseront maintes questions : sur ce pourquoi aller la haut ! Après bien de méditations devant ce paysage fantastique. Retour CB pour passer la nuit.
Jour 12 : Gorakshep - Par « Kalapathar (5530m) » - Gorakshep – Lobuché (4910m) : 7 heures de marches environ. Départ tôt le matin. Le chemin longe des vallées d’ablation, franchit moraines du glacier pour arriver aux maisons de Gorakshep, situé au pied du Kalapathar. Montée régulière jusqu’à ce belvédère majestueux adossé au Pumoris. Vue inoubliable sur le col sud, passage obligé de l’ascension de l’Everest. Chemin inverse jusqu’à Gorakshep. Puis direction Lobuché.
Jour 13 : Lobuché - par « col kongmala (5530m) » – Chukung ( 4725m) : 8 heures de marche environ. Descente dans le glacier du KHUMBU que nous traversons dans sa partie base (alpage de yacks), sentier assez ardu fait de pierres fines et brillantes (mica) qui mène au col du Kongmala, au pied du Nuptse : vue plongeante sur le fleuve de glace et la vallée de l’Everest. Dans un cirque d’une beauté extraordinaire longue descente sur Chukung, au pied de la mythique face sud du Lhoste qui à ce jour n’a connu personne.
Jour 14 : Chukung - (Chukung Ri 5550m puis retour Chukung) – Pangboché (3920m) : 7 heures 30 de marche environ. Le chemin sablonneux s’élève en pente douce. Un premier belvèdère, situé à 5013m permet d’avoir de belle vue sur l’ensemble des sommets. Les plus courageux peuvent gravir les pentes sommitales. Végétation composée de mousses et de likens ; monde minéral et de glace. Au sommet aperçu de la vallée de Namche Bazar, dominé sur la gauche pat le l’Ama Dablan , ce soir nous serons à son pied. Retour au point de départ. Belle descente, retrouvons l’habitat et l’activité agricole au village de Dingpoche, puis la forêt progressivement.
Jour 15 : Pangboché - Tengboché ( 3440m) : 6 heures de marche environ. Rencontrons un vieux chorten, passage d’une passerelle. Traversée du Village de Deboche, possédant un humble monastère que vous pourrez visiter (couvent des nonnes). Le chemin monte à travers une forêt de chêne, de rhododendrons. Arrivée sur le magnifique plateau du village de Tengboché entouré de hauts ses sommets montrant leur orgueilleuse beauté.
Jour 16 : Tengboché – Namché-Bazar : 4 heures de marche environ. D’un côté le célèbre monastère bouddhiste très ancien avec sa grande salle d’où immerge une statue de Bouddha de près de 4m de haut où règne sérénité et silence. Descente « dantesque », puis montées, descentes, marche à flanc de montagne, vue impressionnante sur la vallée de l’Everest. Vous pourrez voir de nombreux moutons sauvages.
Jour 17 : Namché Barar – Lukla : 6 heures de marche environ. Le paysage reverdit, croisement de porteurs, de yaks. La marche du montagnard s’arrête.
Jour 18 : Lukla – Katmandou : Décollage, admirez une fois de plus ces paysages hors du commun. Installation à l’hôtel, après midi libre.
Jour 19 : Visite guidée et commentée par un guide culturel des principaux sites historiques de KTM à savoir : Pashapatinath « gardien du Népal », est le plus sacré des sanctuaires de Shiva (dieu de la Vie et de la Mort) sur la rivière Bagmati (lieu de crémation). Multitudes de petits temples avec leurs Sadous, éparpillés dans une forêt où vit une importante population de singes. Le grand stupa bouddhiste Bouddhanath est le plus grand du monde. Sa tour carrée, dont chaque face, porte striés de rouge, les immenses yeux divins (éternels) fixant chaque point cardinaux. Ambiance certaine au milieu des vapeurs d’encens, chants et prières tibétaines. Nous terminerons notre visite en montant un immense escalier de cinq cents marches bordé de sculptures d’animaux apocalyptiques qui nous conduit au vaste ensemble de Svayambhumath l’un des stupas les plus anciens de la vallée de KTM implanté sur le sommet d’une colline. Enchevêtrement de temples et de sanctuaires des deux religions.
Jour 20 : Visite guidée et commentée par un guide culturel des principaux sites historiques de KTM.
Jour 21 : Journée libre KTM ou pouvant servir de journée d’appoint en cas de problème météo sur les vols intérieurs KTM / Lukla ou vice versa.
Jour 22 : En fonction des horaires de votre vol, transfert le matin ou l’après midi à l’aéroport, puis vol retour vers votre pays. L’accompagnateur de ce circuit, pour des raisons de sécurité (aléas climatique ou autre) dans l’intérêt des participants se réserve le droit de modifier l’itinéraire décrit ci-dessus. Vous pourrez vous procurer la carte de la région de l’Everest Nepa maps au 1/1 00000 éme un peu partout dans les commerces de Thamel à KTM.

Le tarif comprend

base camp treks Transfert Aéroport / Hôtel (Aller et retour).
base camp treks Le vol intérieur Katmandou – Lukla (Aller et retour) ; les taxes domestiques d’aéroport ; le transfert Hôtel / Aéroport (Aller et retour).
base camp treks 5 nuits dans un hôtel 2 étoiles à KTM avec petit déjeuner.
base camp treks Le permis de parc National de Sagarmatha et le nouveau permis de trekker’s Information Management System (TIMS) qui permet d’accéder, en sécurité, aux régions de trekking.
base camp treks La pension complète pendant toute la durée du trek.
base camp treks L’hébergement en lodge.
base camp treks L’encadrement par un guide professionnel francophone, accompagné de son équipe {adjoint(s) guide(s) et porteurs (un porteur pour 2 personnes), leur assurance.
base camp treks Les visites commentées par un guide culturel des principaux lieux de KTM.
base camp treks Tous les moyens de transport pendant votre séjour.

Le tarif ne comprend pas

base camp treks Tous les repas pris à KTM, sauf les petits déjeuners.
base camp treks Toutes les boissons, avant, pendant, après les repas (excepté 3 boissons chaudes : thé, café, jus de citron concentré……. par jour).
base camp treks Bien entendu vos visas d’entrée en territoire népalais, vos assurances indispensables.
base camp treks Les visites de lieu(x) en option.
base camp treks Les pourboires d’usage laissés à votre discrétion.
 

Note

Dans le cas d’imprévus obligeant un arrêt  momentané ou spontané du trek  (voir : Termes et  conditions / Imprévus) le guide ou notre société auront seuls pouvoir de décision, votre aide et participation nous sera nécessaire, soyez prêt à accepter les risques susceptibles d’en découler. Le guide accompagnateur pourra l’annuler ou le réduire, proposera les solutions les plus adaptées à la situation. Etudiera la situation présente, prendra toutes les dispositions utiles et nécessaires pour tenter de poursuivre le trek ou vous ramener à KTM en veillant avant tout à votre  sécurité. Si les conditions (météorologiques et techniques) le permettent, il vous proposera un nouvel itinéraire adapté. En cas d’accident ou maladie d’un trekkeur, sa mission première sera d’abord le secourir et assurer son évacuation (selon les clauses de votre contrat d’assurance),  avant toute poursuite de ce trek. Tout refus de suivre les décisions et consignes prises dans ce cadre n’engagerait que la responsabilité du participant ; tous les frais consécutifs à une initiative personnelle imprudente ou non décidée par l’ensemble des participants seraient à la charge du participant. Pour quelque cause que ce soit, il est fortement déconseillé de quitter le groupe constitué.

Informations supplémentaires

Si avez besoin d'informations supplémentaires, complémentaires ou de questions spécifiques à nous poser concernant ce trek : n'hésitez pas à nous contacter par e-mail ou par téléphone:            + 977 1 48 12 568      , un consultant vous répondra par retour.